Bouton 'play'

Votre don :
Un espoir de plus
pour sauver des vies.

Contre le cancer, soutenez nos chercheurs

Je fais un don
V Accéder au site

Chaque jour, les équipes de l’Institut Curie mettent tout en œuvre pour
accélérer la recherche contre le cancer et sauver plus de vies

« Grâce à tous, mon fils
a une deuxième vie »
“À sa rentrée de CP, Gracian se plaignait de maux de ventre et vomissait de temps en temps. Mais aucun médecin ni moi-même ne nous étions inquiétés plus que cela. Quelques semaines plus tard, je me suis aperçue qu’il avait une boule au niveau de l’abdomen.

Du jour au lendemain, notre monde s’est écroulé. Gracian souffrait d’un cancer appelé lymphome de Burkitt. Heureusement, les médecins de l’Institut Curie savaient quoi faire et avaient les moyens de le sauver. Son traitement était très fort mais aussi très efficace. Aujourd’hui, Gracian va bien.

Je tiens à souligner l’importance des médecins, des chercheurs et des donateurs qui étaient là pour nous aider. Nous n’étions pas seuls. Grâce à eux, mon fils a droit à une deuxième vie.”
Agnieszka, maman de Gracian, 11 ans
Je découvre
« Je bénéficie des progrès
fantastiques de la recherche »
“On m’a découvert un cancer cet été. Malheureusement, à un stade si avancé que les médecins n’arrivaient pas à trouver l’origine de la tumeur initiale. Le cancer avait envahi tout mon corps.

À l’Institut Curie, mon oncologue m’a proposé de participer à une étude clinique utilisant l’intelligence artificielle. L’objectif était de déterminer l’origine de la maladie par un séquençage de mon génome.

Grâce aux données déjà connues des scientifiques, les résultats de cette étude ont permis de déterminer la provenance colorectale de mon cancer mais aussi d’adapter le traitement de manière très personnalisée. Tout s’accélère pour aller plus loin contre le cancer et pour que les malades se sentent le mieux possible. Je me dis que j’ai beaucoup de chance car je suis enfin en cours de traitement et si tout se passe bien, je pourrais voir grandir ma petite-fille Emma.”
Georges, 70 ans
Je découvre
« Cette épée de Damoclès
au-dessus de nos têtes, je ne
la souhaite à personne… »
“C’était il y a trois ans, je venais d’avoir mon premier enfant, quand mon gynécologue a découvert que j’avais une masse dans mon sein. J’ai passé très vite plusieurs examens qui ont confirmé que j’avais un cancer.

Après l’annonce du diagnostic, je n’ai pas pu parler pendant deux jours, je ne comprenais pas pourquoi cela m’arrivait, j’étais perdue. Mais pour ma fille, j’ai trouvé le courage de me battre.

Aujourd’hui, grâce à toute l’équipe de l’Institut Curie, je vais bien, j’ai repris une vie normale. Mais je sais qu’à mon âge il y a un risque de récidive plus important. D’autant plus qu’il y a eu quelques cas de cancers dans ma famille. Je m’inquiète surtout pour ma fille. Mon espoir de la voir grandir sereinement dépend des progrès de la recherche.”
Camille, 35 ans
Je découvre

Parce que chaque histoire de vie compte,
  les équipes de l’Institut Curie se mobilisent pour

  faire avancer la recherche

<
Cancers pédiatriques :
Identifier de nouvelles thérapies
Pour les 20 % d’enfants que l’on n’arrive pas aujourd’hui à soigner de leur cancer, l’Institut Curie mobilise ses médecins, chercheurs, biologistes, informaticiens, chimistes… pour explorer de nouvelles pistes thérapeutiques. Tout l’enjeu est de guérir plus de jeunes patients avec le moins de séquelles possible. Telle est l’ambition du projet COMPASS qui associe le criblage de médicaments et des techniques de microscopie à haut débit pour définir de nouveaux biomarqueurs de suivi de réponse aux traitements.
Les objectifs
▶
Établir une plateforme internationale, standardisée et validée pour tester des médicaments
▶
Découvrir de nouveaux biomarqueurs et mécanismes moléculaires
▶
Mettre à disposition les ressources mutualisées sur l’efficacité des médicaments
▶
À plus long terme, mettre en œuvre des essais cliniques
L’espoir
Découvrir et explorer de nouvelles approches thérapeutiques afin de proposer aux enfants atteints d’un cancer des traitements toujours plus innovants.
Voir plus
Fermer
L’intelligence artificielle :
Un espoir pour mieux comprendre et combattre la maladie
Grâce aux progrès informatiques, il est possible de générer et stocker des volumes considérables de données, appelées aussi big data. L’Institut Curie mise sur celles-ci et l’intelligence artificielle pour améliorer la recherche et le traitement des patients.

L’équipe de Sarah Watson, médecin et chercheuse à l’Institut Curie a mis au point la première méthode efficace pour aider à identifier les cancers d’origine inconnue.
Le principe
▶
Identifier tous les gènes exprimés dans une tumeur grâce au séquençage nouvelle génération
▶
Une méthode interprétant ces données, efficace, reproductible et utilisable en routine
▶
Les patients reçoivent un traitement choisi en fonction du résultat de l’algorithme d’intelligence artificielle
L’espoir
Utiliser les progrès scientifiques et le génome humain dans un but diagnostique et thérapeutique.
Voir plus
Fermer
Cancer du sein :
Une simple prise de sang pour améliorer les choix thérapeutiques
Le cancer du sein métastatique reste difficile à soigner. Choisir le meilleur traitement est un défi. Pionniers dans le domaine des approches dites de biopsies liquides qui visent à détecter des cellules tumorales circulantes (CTCs) ou de l’ADN tumoral circulant dans le sang des patients, les chercheurs de l’Institut Curie ont mis en évidence que le taux de CTC est un facteur pronostique majeur pour ce cancer du sein. Plus leur taux est élevé, plus le pronostic est défavorable.

Peu invasive, la prise de sang devient un allié des médecins dans la prise en charge personnalisée de ces patientes.
Les objectifs
▶
Déterminer le meilleur traitement
▶
Anticiper une potentielle résistance aux traitements
▶
Prédire les risques de récidives
L’espoir
Un nouvel essai clinique vient d’être lancé pour raccourcir le temps nécessaire à l’évaluation des chimiothérapies et ainsi identifier plus vite le bon traitement.
Voir plus
Fermer
>

Pour aller plus loin dans la lutte contre le cancer,
nos équipes ont besoin de vous !

Je fais un don
Alain Puisieux

Votre générosité :
Le moteur de nos recherches Fermer

Alain Puisieux

« Pour que la recherche puisse s’épanouir pleinement, il est essentiel que nos professionnels gardent la liberté d’explorer, et ceci n’est possible qu’avec le soutien de nos donateurs. »

Je découvre

“J’ai toujours pensé que la recherche constituait un continuum. La recherche fondamentale permet de comprendre les principes qui régissent le fonctionnement de l’organisme, alors que la recherche translationnelle fait office de passerelle entre la recherche fondamentale et la recherche clinique. Pour que la recherche puisse s’épanouir pleinement, il est essentiel que nos professionnels gardent la liberté d’explorer, et ceci n’est possible qu’avec le soutien de nos donateurs. C’est notamment cette liberté de recherche, qui permet à l’Institut Curie de faire des avancées majeures dans la lutte contre le cancer, et ce depuis 100 ans. Votre don est indispensable à la recherche”.

Alain Puisieux, Directeur du Centre de recherche de l'Institut Curie

En faisant un don aujourd’hui,
vous contribuez au financement de la recherche et de l’innovation.

Je donne

100 €

soit 34 € après déduction fiscale

Je fais un don

Je donne

150 €

soit 51 € après déduction fiscale

Je fais un don

Je donne

500 €

soit 170 € après déduction fiscale

Je fais un don

1921-2021 : 100 ANS
d’innovation contre le cancer à l’Institut Curie

Depuis le début, les donateurs sont au cœur du modèle de l’Institut Curie. C’est l’association de la générosité du public, des chercheurs et des soignants qui permet d’accélérer les progrès contre le cancer au bénéfice des patients.

Aux donateurs généreux qui aideront la Fondation Curie dans son oeuvre, Merci ! - M. Curie Aux donateurs généreux qui aideront la Fondation Curie dans son oeuvre, Merci ! - M. Curie
Photo de Marie Curie Photo de Marie Curie